Compte rendu du Conseil d’école

vendredi 4 mars 2005

 

                  La séance débute à 20 H 35

Présents :

M. J., maire, Mme P., M. M., représentants la commune

Mmes B., B., D., C. et R., parents d’élèves

Mme M., assistante d’éducation

Mmes C., E., F., Melle C., M. M, M. F., enseignants

Excusée : Mme B., représentant la commune

Absentes : Mmes R. (DDEN), B. (parent)

 

1)     Bilan des évaluations

          CE2                                                                              

CE2

 

 

 

Français

2004école

2004/nation.

écart

Compréhension

77

76,9

0,1

Connaissance du code

68,5

74,5

-6

production d'écrits

68,3

65

3,3

Score moyen global

71,8

73,5

-1,7

Mathématiques

 

 

 

Géométrie

90,2

84,8

5,4

Mesures

76,4

76,6

-0,2

Travaux numériques

62,8

61,3

1,5

Problèmes numériques

58,6

51,1

7,5

Score moyen global

71,7

69,5

2,2

 

 

 

 

6ème

 

 

 

Français

2004école

2004/nation.

écart

Compréhension

80,8

78,8

2

Connaissance du code

50,9

50,7

0,2

Production d'écrits

56,7

60,6

-3,9

Score moyen global

65,3

64,7

0,6

Mathématiques

 

 

 

Rechercher l'information

69,5

71,7

-2,2

Analyser une situation

58

55,9

2,1

Produire une réponse

59,3

58,6

0,7

Appliquer une technique

65,6

67,3

-1,7

Utiliser une connaissance

70,1

69,3

0,8

Score moyen global

66,8

64,3

2,5

Année relativement homogène. On constate quand même un tassement autour de la moyenne nationale. Les difficultés constatées les années précédentes demeurent, en particulier les difficultés de maîtrise de la langue. Le projet d’école (qui sera abordé plus loin) devrait aider à améliorer de manière significative et « prolongée » ces résultats.

Une note d’optimisme… Sur 21 anciens CM2 scolarisés à St Jeoire, 7 ont obtenu les encouragements, 6 les félicitations au 1er trimestre. On peut aussi réussir à Onnion…

Mme B. demande s'il existe des résultats pour l'Académie ou le département.

M. F. répond que non, seulement pour la circonscription et ils sont assez proches de la moyenne nationale.

2) Bilan des actions en cours

Ski de fond : 7 sorties par cycle

1 annulation mauvais temps pour les 2 cycles + 1 pour les cycle 2

1 sortie ski de fond du cycle 3 remplacée par une sortie raquettes

Très bonnes conditions/ encadrement impeccable, merci aux parents accompagnateurs et aux accompagnateurs non parents (Hervé M.). Merci au personnel du foyer de Villard pour leur disponibilité.

Sortie raquettes : à Plaine Joux pour les cycle 3 et à proximité de l'école pour les cycle 2 (Pont de Piccot) grâce au prêt des raquettes du magasin Nicoud, merci à eux et aux parents, expérience intéressante pour la 2ème année.

Ateliers neige pour les petits et moyens de maternelle (glissades, constructions, patinettes) merci à Benoît W. des Chavannes pour le prêt des patinettes. Grâce à la présence de neige, cette action sera reconduite dans les semaines à venir, même si les parents disponibles pour l'encadrement se font de plus en plus rares.

Vente de livres : elle a eu lieu dans la BCD, le 4 décembre 2004 . Des livres ont été laissés en dépôt par la librairie Cédille de Cluses. La vente a permis de réaliser une centaine d'euros de bénéfice. Cette action pourra être reconduite l'an prochain (à la même date que le marché de Noël ? ( A voir avec le Sou des écoles).

Opération banque alimentaire :208 Kg de nourriture apportés avant noël, l’occasion pour les enfants de réfléchir à des notions de partage et de solidarité

Urgence Asie : le conseil de coopérative a récolté 408, 60 euros envoyés à la Croix-Rouge Française.

Visite du collège : les CM2 ont été invités par la principale Mme D. à une journée de visite au collège de Saint-Jeoire. (visite des locaux, participation à des cours par des professeurs libérés de leurs élèves de 4ème en stage, repas offert, accueil au CDI et visite d'une exposition "pays pas si sage …" dans le cadre de l'opération musée hors les murs). Les élèves ont beaucoup apprécié cette journée qui permet de dédramatiser l'entrée en 6ème.

Thème de travail de l’année sur la sécurité :

- Visite de la caserne des pompiers pour les élèves de cycle 1 (le 5 mars) et le 19 mars pour le cycle 2.

- Les cycle 3 recevront les gendarmes prochainement.

- Une exposition (18 panneaux) sur la neige et les avalanches est présente au 1er étage. Les cycle 3 travaillent sur ce thème sous forme de questionnaire avec un petit concours.

M. L viendra prochainement nous parler des secours en montagne. Mr F. en profite pour le remercier ainsi que M. G. et les bénévoles de Rand’onnion .

- Rassemblement départemental à Annecy avec l’OCCE, en mai. 4 classes sont inscrites et l'on attend confirmation. Au cours de cette journée, les enfants participent à des ateliers préparés par eux et assistent à un spectacle. L'Occe prend en charge l'organisation et demande la modique somme de 2 euros par enfant.

- Journée sécurité routière : DDE, gendarmerie, pompiers, …Le 10 juin. La commune peut-elle prendre en charge le pot offert aux différents participants ?

 Oui mais elle ne pourra s'occuper de l'organisation de celui-ci. Les enseignants s'en chargent.

Besoin de parents ce jour-là pour la tenue d'ateliers.

3) Projet d’école 2005/2008

L’analyse de la situation de l’école montre quelques points importants sur lesquels l’équipe s’est penchée avec soin

Les évaluations nationales :

- des points forts, en lecture compréhension, un des axes des précédents projets avec la création de la BCD, des emprunts fréquents, un réel dynamisme de la structure avec l’intervention de Valérie M., AE.

- des points faibles en français, connaissance du code(maîtrise de la langue pour écrire) inférieur à la moyenne nationale sauf en 2001.

En maths, les difficultés sont moins flagrantes, les résultats proches de la moyenne nationale, des faiblesses en travaux numériques (calcul mental, opérations,…)

En 6ème, d’une manière générale, les résultats sont en progression, traduisant malgré tout une prise en compte des évaluations CE2 et la mise en place d’activités de remédiation.

Maintenant, il faut nuancer, on voit des progressions très fortes, souvent liées à un environnement très porteur, dynamique, des relations de confiance réciproques…. Et puis des échecs majeurs quand des évènements familiaux interviennent (décès, divorces, …) et plus modérés quand la confiance n’est plus là ou quand l’entourage est moins disponible…

Fréquentations scolaire : bonne, peu de prolongations de vacances ou de vacances anticipées

Temps passé par les élèves à l’école chaque jour : Très variable, allant de 12 H à 6 H. les jeunes enfants utilisent plus souvent les services de restauration scolaire ou périscolaire, des journées plus longues chez les  jeunes ménages qui s’installent venant d’ailleurs et qui n’ont pas toujours des possibilités de garde, travaillant souvent à 2. Seulement 26 familles sur 97 ont une mère ou un père au foyer, la disponibilité est plus réduite, on le constate pour la participation des parents aux activités ski, natation, sorties, etc…

Répartition des élèves par classes d’âge

On constate un rajeunissement global, en 2000 une classe maternelle, actuellement 2,5 ce qui est plutôt encourageant y compris pour la commune

Activités des enfants hors de l’école : le loisir numéro 1 est la télé, de 1 H 30 à 2 H par jour

, parfois plus avec aucune limite en soirée pour quelques rares enfants. 22 H ? 23 H ?

Enfants suivis à l’extérieur (orthophoniste, CMP,…) 8 à la rentrée 2004

Enfants suivis par le rased: 10 en en 2003/04, en petit groupe ou individuel . 2 X ¼ de journées

 

Une évidence la population « extérieure » croît fortement, pas d’attaches familiales, des relations à construire. La disponibilité est moins forte, les journées plus longues, temps de sommeil réduits, prédominance de la télé, de l’ordi ou la console…

 

Identification des grands types de difficultés

- difficultés de concentration et d’attention

- enfants fatigués, agités, aux journées trop longues

- problème de connaissance du code, de maîtrise de la langue, en CE2 particulièrement

- résultats assez faibles en calcul mental, maîtrise insuffisante des tables par exemple.

- pas de progressions communes, même si la prise en compte des acquis antérieurs est réelle.

- échanges de service, décloisonnement rares. Peu de prise en compte des compétences de l’équipe…

- relations parfois difficiles avec certains parents…

 

définition des axes prioritaires

1er axe = Privilégier la maîtrise de la langue (un axe pédagogique)

2e axe = travailler sur les rythmes de vie (/ parents) (un axe éducatif)

 

Quelques actions, idées pour favoriser la maîtrise de la langue orale et écrite

- Favoriser l’accès des élèves aux livres, dans et hors de l’école.

- Profiter de la nouvelle construction pour donner une autre « envergure » à la BCD

- Mettre les élèves en situation de recourir à l’écrit

- Valoriser le statut de l’écrit dans les classes, présentation de diaporamas, défis, écriture à plusieurs,

- Donner aux élèves des référents culturels plus larges (correspondance, couplage internet et vidéoprojecteur,…)

- Lire, dire, raconter, écrire à tous les niveaux (lecture par le maître, par des grands pour des petits…)

- Systématiser l’utilisation du traitement de texte

- Apprendre un corpus de mots au cours de sa scolarité élémentaire

- Créer un répertoire de mots nouveaux de la PS au CM2, référent de production écrite

- Créer un cahier d’écrivain avec l’aide de « tuteur » pour les plus jeunes ou de l’assistante d’éducation

- Mettre en place des ateliers d’écriture au sein de l’école

- Créer un cyber carnet ou blog, lieu d’expression et de communication plus souple que le site de l’école où enfants et adultes pourraient mettre en ligne leurs textes, récits, poésies…

 

- Actions en direction des familles

- Donner des informations en réunions de classes sur la méthodologie de l'apprentissage, le rôle des familles dans la réussite de chaque enfant

- Mettre en place des rencontres sur des thèmes « éducatifs », santé, sommeil en faisant intervenir des personnes extérieures

Il va sans dire que les actions qui marchaient bien se poursuivent. La version définitive adoptable au Conseil d’école sera communiquée fin mai aux différents partenaires.

Remarques et suggestions sont les bienvenues…

Mme B. demande si l'utilisation du vidéo projecteur et d'Internet ne va pas à l'encontre de ce qu'on attend des enfants (meilleure maîtrise de l'écrit) ? Non, le vidéo projecteur est un support pour présenter le travail effectué et Internet, à travers la mise en place d'un "mini site" (plus facile à gérer) permet aux enfants de voir le rendu de leur travail.

4) Questions des parents

Mme B. demande si le retard du car, le matin n'entraîne pas davantage de retard de la part d'autres enfants ? Non

Cela ne pertube-t-il pas le début de la classe ? Non, les enfants prennent en route.

M. F. rappelle que l'accueil dans les classes, mis en place il y a quelques années,  permet de se mettre rapidement au travail.

Nous nous étonnons que toutes les classes de CE2 n’aient pas eu les résultats des évaluations. Nous souhaiterions une cohésion quant au retour des résultats et nous préfèrerions qu’ils soient donnés rapidement.

- M. M. précise que c'est un oubli de sa part, il va y remédier. Il n'a pas eu besoin de ces évaluations pour cerner ses élèves puisqu'il en avait déjà une partie l'an passé et ceux qui venaient de l'autre classe ont été désignés en fonction de critères établis avec la maîtresse qui les avait.

Nous souhaitions féliciter l’équipe pour la liaison cm2-- 6ème. La visite du collège par les enfants de CM2 durant toute une journée a été très appréciée.

Nous nous étonnons que la rampe d’accès derrière la maternelle ne soit pas déneigée, ne s’agit-il pas d’un accès pompier ?

-M. J. précise qu'il faudrait déneiger avec le chasse-neige (problème d'accès).

Restauration scolaire : lors du dernier conseil d’école nous avions évoqué la possibilité d’une inscription à l’année, voire au trimestre. Qu’en est-il ?

- M. J. rappelle que ce n'est pas possible car le financement à l'année ne permettrait pas des remboursements.

Lors du dernier conseil d’école également, monsieur le Maire avait évoqué la dangerosité du passage du car avec les enfants au pont de la Tourne, ce sujet devait être évoqué lors de la prochaine réunion avec le syndicat des transports. Qu’en est-il ?

-          M. J. confirme que le trajet en sens inverse serait trop dangereux : arrêts côté route. De plus, pour répondre à l'inquiétude de certains parents au sujet du passage du pont de la Tourne, celui-ci s'avère plus facile à franchir que celui de Bellossey, notamment en cas de neige.

-          Il attire l'attention des parents sur le fait que des parents ne sont pas toujours présents à la descente du car de leurs enfants de maternelle. La mairie serait certainement désignée comme responsable en cas de problème. Il rappelle qu'il y a une accompagnatrice dans le car pour les enfants de moins de 6 ans mais elle n'est pas nécessaire au-delà de 6 ans. Les parents doivent donc faire preuve de respect du règlement.

5) Travaux

- M. F. précise que les sols au premier étage posent de gros problèmes à Nicole M. pour le nettoyage. Peut-on les vitrifier ?

La réponse est positive

- Le chauffage en BCD est toujours insuffisant, le printemps arrive, mais ces dernières semaines ont été difficiles : 12° le matin, 16° au mieux l’après-midi : cet espace est donc utilisé avec parcimonie. Ce jeudi, Mme C. a dû annuler une séance car il faisait 10 degrés et l'on ne peut pas travailler dans ces conditions. M. F. félicite Valérie M., l'assistante d’éducation qui supporte ces conditions de travail avec beaucoup de courage. M. J. précise que l'entreprise Tavenaz a été contactée, il y a deux mois et qu'elle ne s'est toujours pas manifestée. Il faudra peut-être faire un appel d'offre pour ces travaux de chauffage.

En attendant, Valérie demande si elle pourrait avoir un chauffage d'appoint. À voir car le volume à chauffer est important et cela peut représenter un coût non négligeable.

6) Divers

- Le portail en maternelle a été réparé.

- Le compte-rendu du conseil d'école a circulé dans les familles et il est consultable sur le site de l'école

- Les parents avaient demandé l’organisation de réunions supplémentaires, classe entière, des méthodes mal comprises, besoin d’éclaircissements… À l'époque, les enseignants étaient assez surpris, dans la mesure où la porte de l’école n’est pas fermée, qu’ils voient très souvent les parents. Malgré tout un sondage a été fait au cycle 3 : trop peu de parents (3 sur 35) souhaitaient une telle rencontre…

- M. F. invite les membres du conseil à apprécier le travail fait en BCD par Philippe G. (meubles), merci à lui.

- Demande de nouveaux jeux en maternelle ? ils seront évoqués au prochain conseil municipal, M. M. suit cela de très prêt.

- M. F. demande aux parents délégués de donner plus tôt les papiers à distribuer aux familles.

Il termine ce conseil en disant sa reconnaissance et ses remerciements aux bénévoles du sou des écoles. L’investissement déployé lors des hivernales est phénoménal. Il faut savoir que certains ont passé le samedi, le dimanche à partir de 5 H du matin et encore le lundi sur le plateau de Plaine Joux. Au nom de tous les enfants à qui profitera cette manifestation, grand merci…

 

Prochain CE 17 juin 2005. M. J. propose qu'il ait lieu à la mairie.

La séance se termine à 22h00

 

 

Compte-rendu établi par Mme F., enseignante, le 05 mars 2005

 

Retour à la page parents